Club d’Astronomie de Lyon Ampère

Le cycle de conférences 2007-2008

mardi 6 novembre 2007 par webmaster

Le Club d’Astronomie de Lyon Ampère organise depuis 1989 un cycle annuel de 6 conférences à destination du grand public en partenariat avec le Musée des Confluences.

Nous invitons les astronomes de toute la région Rhône-Alpes à venir exposer leur sujets de recherche, à débattre de tous les thèmes relatifs à l’astronomie, historique ou contemporaine.

Ces conférences offrent au public une occasion conviviale de rencontrer les grands noms qui font l’astronomie d’aujourd’hui.

Voici donc le planning avec les dates et thèmes des conférences de la saison 2006-2007. Alors, à vos agendas !

Les conférences se déroulent à partir de 20h00 au :

Muséum de Lyon
28, bvd des Belges ;
69006 LYON ;
entrée par la rue Morellet

Entrée libre dans la limite des places disponibles...


14 novembre 2007

La Voie Lactee : notre galaxie

Xavier Delfosse chercheur au Laboratoire d’astrophysique de l’observatoire de Grenoble

Lors de belles nuits d’été, loin de lampadaires des villes, nous voyons une grande barre d’aspect laiteux traverser le ciel. Intriguant les anciens, qui l’ont nommée la Voie Lactée, elle s’est révélée par la suite être notre propre galaxie constituée de milliards d’étoiles et d’une quantité gigantesque de gaz. Notre système solaire n’est qu’un système parmi une myriade d’autres dans ce gigantesque ensemble de 100 000 années-lumière de diamètre. Apres un tour d’horizon des principaux cheminements historiques qui ont permis d’arriver a cette conclusion, nous passerons en revue les différents types d’objets qui constituent cette galaxie (étoiles, systèmes planétaires, gaz). Puis nous nous intéresserons a la forme de la Voie Lactée, celle d’une galaxie spirale, et au trou noirs qui se cache en son coeur. Enfin nous verrons que cette galaxie est en étroite interaction avec l’univers l’entourant, et notamment avec les autres galaxies les plus proches.


12 décembre 2007

Cosmologie, une science pour étudier l’Univers

Nicolas Bonhomme doctorant a l’Institut de Physique Nucléaire de Lyon.

Comment est né notre univers ? Comment a-t-il évolué et que va-t-il devenir ? Voila des questions pour lesquelles la cosmologie tente d’apporter des réponses. Certains phénomènes sont bien compris, d’autres beaucoup moins. Une histoire passionnante qui s’étale sur plusieurs milliards d’années.

Nous partirons du big bang et nous décrirons les différentes étapes pour arriver jusqu’à nos jours et même au delà.


16 janvier 2008

Détecter les ondes gravitationnelles : à l’écoute de la petite musique de l’Univers

Frederique Marion chargée de recherche au CNRS, au Laboratoire d’Annecy le Vieux de Physique des particules (CNRS-Université Chambéry)

Des quatre interactions fondamentales de la nature, la gravitation est la plus anciennement connue par l’homme, dont elle conditionne le quotidien. Paradoxalement, elle conserve une partie de son mystère, son intensité étant très faible par rapport à celle des autres forces. La théorie moderne de la gravitation due à Einstein prédit l’existence d’ondes de gravitation. Pour tenter de mettre en évidence ce phénomène remarquable, plusieurs antennes ont été construites de part le monde, dont le détecteur franco-italien Virgo. A plus long terme, apprivoiser ce rayonnement permettra d’ouvrir une nouvelle fenêtre sur l’Univers.


13 février 2008

L’astronomie en Antarctique

Isabelle Vauglin astronome au Centre de recherche astronomique de Lyon

La France possède avec l’Italie la base CONCORDIA située au Dôme C,
sur le continent Antarctique, à plus de 1100 km des côtes.
Développé à l’origine pour le sondage glaciaire EPICA, le site de
Concordia a révélé des qualités atmosphériques hors du commun.
Malgré des conditions de travail et de vie extrêmes, les astronomes
français et européens y développent un observatoire de grande envergure, qui bénéficiera de conditions quasi-spatiales pour les domaines infrarouge et submillimétrique.
Je présenterai tout d’abord le site de Concordia et les conditions extrêmes auxquelles il faut faire face puis les projets développés par le réseau européen ARENA.


12 mars 2008

Dernières nouvelles des petits corps du système solaire : astronomie et micro-géologie.

Eric Quirico chercheur au Laboratoire de Planétologie de Grenoble et UJF

Les petits corps du système solaire constituent une population d’objets considérés comme primitifs, à même de fournir des informations chimiques sur la formation du système solaire. Longtemps restreinte à la dynamique et à la photométrie, la connaissance de ces objets a beaucoup évolé au cours des quinze dernières années. L’essor de l’astronomie infrarouge et des grands téléscope au sol (VLT) ou spatiaux (SPITZER) permet d’enregistrer des données spectroscopiques de grande qualité sur des TNOs (TransNeptunianObjects), révélant peu à peu la composition et certains processus d’érosion de leurs surfaces. Des progrès importants sur l’analyse de cosmatériaux, en particulier l’analyse de grains cométaires en laboratoire, ont par ailleurs malmené certaines idées bien établies. Cette conférence présentera un panorama de ces nouvelles avancées, issues de champs disciplinaires que sont l’astronomie et la géologie.


16 avril 2008

L’ordinateur, un nouveau télescope pour comprendre l’Univers

Herve Wozniak chercheur au Centre de recherche astronomique de Lyon

Comment se sont formés les planètes, les étoiles, les galaxies, ... et l’Univers ? Pour tenter de répondre à cette question, le chercheur a ajouté les Super-Ordinateurs à sa panoplie, au même titre que les télescopes et les satellites. Seules les simulations par ordinateur permettent de voir les collisions entre galaxies ou les nuages de gaz qui s’effondrent pour former des étoiles. Grâce aux films de ces simulations, nous pouvons voir la naissance des objets de l’Univers.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2873 / 982144

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les manifestations  Suivre la vie du site Les évènements passés...  Suivre la vie du site Manifestations 2008   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.7 + AHUNTSIC

Creative Commons License