Club d’Astronomie de Lyon Ampère

L’histoire du centre d’animation

jeudi 31 mars 2005 par webmaster

La vocation du CALA est de vulgariser l’astronomie sous toutes ses formes (objectif statutaire) auprès du public le plus large.

Observation du soleil avec une école

Si, à l’époque du lycée Ampère, le rayonnement du CALA était cantonné, le passage en association en 1979 a permis à quiconque souhaitait s’inscrire de bénéficier des connaissances et expériences du groupe d’amis à l’origine du projet. Une multitude de projets a fleuri, dont un observatoire (pour regarder le ciel, il paraît que ce n’est pas mal), et la mise en place de groupes de formation pour permettre aux férus de partager leur passion avec des novices : 3 groupes étaient créés, les enfants, les ados et les adultes. C’est ainsi que des André Gaillard, Jacques Olivier Fortrat, Alain Garnier, et autres Jean-Baptiste Feldman sont venus grossir les rangs de l’association, préparant la relève de leurs ainés. Pour faire fonctionner le groupe adultes, en soirée, chaque bénévole assurait un cours ou deux en fonction de ses centres d’intérêts ; les cours enfants et ados, le mercredi étant assurés par de jeunes retraités, comme Jean Thiollière. En 6 ans, le nombre d’adhérents atteignait les 80, le chantier observatoire était lancé, ponctionnant aussi beaucoup le temps des bénévoles qui faisaient de plus en plus de maçonnerie, de paperasse, ou de pédagogie.... mais de moins en moins d’astronomie.

Notre planétarium itinérant

C’est en 86 que l’opportunité de prendre un objecteur de conscience s’est présentée, permettant notamment de « professionnaliser » et pérenniser les formations. L’arrivée de Christophe Pagès permettait aux bénévoles d’abandonner aussi l’administratif, pour se recentrer sur les projets associatifs, ou plus exactement le projet associatif : l’observatoire. Et là, une nouvelle page de l’histoire allait se tourner : jusqu’à présent essentiellement tourné vers ses adhérents, l’association allait s’ouvrir vers l’extérieur en devenant prestataire de services auprès d’autres structures. Une base pédagogique était alors constituée (matériel astronomique et pédagogique dédié, catalogue de formations. Diversifier notre public nous nous a permis d’être reconnus. Agréés Jeunesse et Sports, nous avons obtenu la gestion de leurs valises astronomie ; La première pierre du Centre d’Animation de Lyonnais en Astronomie était posée.
Soutenue par Jeunesse et Sports, l’association s’est enrichie d’un poste salarié en 1988. Fort de deux animateurs, le CALA devenait un acteur incontournable dans le domaine de la culture scientifique en Rhône Alpes, et les bases de l’association actuelle étaient jetées :

A l’intérieur du planétarium itinérant

• Le centre de ressources s’enrichirait de la malle cosmos, et d’un planétarium itinérant.

• Des cycles de formation hors les murs nous permettraient de toucher différents publics, ils constitueraient de surcroît un vivier de nouveaux adhérents, souvent actifs (Joëlle Gabourdès-Deveze, sortie de la MJC de Bron en 1988, a été trésorière adjointe, alors de Guy Decat, issu d’un cycle à l’UTA, a récemment rejoint le conseil d’administration).

• Une forte activité dans les écoles, grâce aux contrats bleus hier (89 séances pour 1000 enfants du CE2 au CM2 en 1988), et au travers des ateliers planétarium aujourd’hui ( 8000 enfants en 2004).

Au-delà des animations type « prestations de services », le centre d’animation vient aussi en appui à de nombreuses manifestations publiques que ce soit pour la préparation, la logistique, ou sur site en complément des bénévoles (Science en fête, Nuit des étoiles, soirées publiques sur l’esplanade de Fourvière). Il participe ainsi directement au rayonnement du CALA dans la région en rendant de telles opérations possibles.

Observations à la lunette

Enfin, les animateurs participent aussi directement à la vie de notre association, en encadrant nos propres groupes enfants, que ce soit en journées à Vaulx en Velin, ou à la Maison Ravier à Lyon, en week-end ou en stages dans notre observatoire de St Jean de Bournay, ou lors d’activités spécifiques (camps d’astronomie à Astroguindaine, Eclipse de Soleil en Alsace, Astronomie en Périgord...)
Depuis 1988, neuf animateurs et trois secrétaires, ont participé au sein du CALA au développement de la culture scientifique auprès du grand public. Mention spéciale à Adrien Viciana qui, avec 10 ans de service, a remporté la palme d’or toutes catégories de la longévité au club, avant de partir se reposer, épuisé, au planétarium de Vaulx en Velin !

Initialement largement subventionné (Objecteurs de conscience, poste FONJEP DDJS, subvention de fonctionnement Ville de Lyon...), le CALA a pu acquérir une forte crédibilité auprès de ses partenaires et de ses clients. Le déclin des aides publiques (notamment certains emplois aidés) a pu ainsi être partiellement compensé par un accroissement de l’autofinancement. Aujourd’hui, un point d’équilibre entre le potentiel d’activités dans la région, et les ressources financières, semble accessible avec deux animateurs sans secrétariat, et un directeur.

En effet, outre les animateurs, le centre d’animation a un côté obscur. Une équipe de 2 à 3 salariés selon les périodes génère une charge d’encadrement significative, tant dans la gestion au quotidien que dans son suivi financier. Le poste de directeur a ainsi jusqu’à présent, été assumé par le Bureau de l’association, et plus particulièrement par son Président, dont l’implication a toujours été de premier ordre et fondamental. Un grand merci à André Gaillard et à Pierre Farissier sans qui le centre d’animation n’existerait pas.

Atelier astro en classe

Enfin, l’animation en astronomie n’est pas une activité financièrement rentable. Pour perdurer elle doit nécessairement être soutenue financièrement. Le CALA a acquis au fil des ans une expertise dans l’animation en astronomie. Outre les activités directes du CALA, cette expertise est diffusée dans la région par la formation permanente d’animateurs et de bénévoles qui favorisent le développement de la culture scientifique et technique dans le département (Adrien Viciana, ancien salarié, collaborateur au Planétarium, Lény Breuil, ancien bénévole, travaillant à Ebullisciences...). Merci à la Ville de Lyon, la Ville de Vaulx en Velin, le département du Rhône, la DDJS et la Région Rhône-Alpes qui, nous ayant fait confiance, soutiennent ou ont soutenu financièrement notre action.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 2637 / 974301

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Le club  Suivre la vie du site La vie du club  Suivre la vie du site Les archives du club  Suivre la vie du site Les 25 ans du CALA   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License