Club d’Astronomie de Lyon Ampère

Astro Fest

vendredi 20 avril 2007 par Olivier Thizy

Depuis une quinzaine d’années, les astronomes amateurs anglais se retrouvent chaque année à Londres pour la plus grande rencontre du pays : AstroFest, organisée par le magazine ‘Astronomy Now’. Bien que la brochure indique ‘European AstroFest’, la rencontre est essentiellement anglaise !

Le stand du plus gros distributeur anglais, Telescope House

AstroFest ressemble sur de nombreux points à nos Rencontres du Ciel et de l’Espace. Tout d’abord par le nombre de visiteurs : environ 3000 soit un peu moins que les RCE. Aussi par la présence d’un nombre important de stands (24) avec pour la plupart un étalage de produits plus ou moins gros à acheter sur place pour un bon 5% à 20% de réduction : occulaires, lunettes, jumelles, etc... A noter par exemple la venue de Taiwan de William Optics sur le stand d’un distributeur anglais et la venue du responsable des ventes de FLI sur un autre stand. Il y avait aussi le stand très fourni du fabricant anglais de caméras StarLight Xpress avec de jolis nouveaux produits et un contact très sympathique. J’ai été étonné par le nombre d’universités venues présenter leurs programmes de formation, chacune ayant des centaines d’étudiants. Le seul point négatif de la partie exposition est son agencement sur plusieurs étages et parfois dans des salles peu pratiques.

La salle de conférences de 800 places

Contrairement aux RCE où le choix est toujours cornélien entre 7 ou 8 conférences en parallèle, il n’y a à AstroFest qu’une seule salle de conférences de 800 places. Ce ne sont donc que des grands noms qui se succèdent pendant les deux jours que durent AstroFest, dommage pour le côté amateur qui manque un peu sur cette partie des rencontres. De plus, les conférences sont payantes et même assez chères comme la vie en général à Londres.

J’ai particulièrement aimé la présentation d’Andy Newsam sur le télescope de 2m construit par l’université John Moores de Liverpool (mais installé sous des cieux plus propices !). Ce télescope est entièrement robotisé et à l’usage exclusif des écoles. Depuis Octobre 2004, ce sont pratiquement 7000 demandes pour 600 écoles qui se sont succédées ! Une véritable innovation combinant la technologie, la science, et l’éducation.

La conférence du héro national anglais Patrick Moore était pleine et les dédicaces de son dernier ouvrage ont eu un succès tout aussi important. Une bonne note aussi pour la conférence d’Allan Chapman sur Richard Proctor : conférence dynamique faite par un personnage haut en couleur et qui force son trait ‘so British’ !

Maurice Gavin, Terry Platt (de StarLight Xpress), et Norman Walker en pleine discussion

A l’occasion de l’AstroFest 2007, j’ai pu rencontrer une référence pour les spectroscopistes amateurs : Maurice Gavin et un astronome professionnel à la retraite : Norman Walker. Nous avons passé de longs moments à parler de divers projets à faire avec un spectrographe comme le Lhires III - la liste s’allongeant de jour en jour ! En dehors d’AstroFest, j’ai assisté à une conférence de Norman Walker sur la collaboration que peuvent apporter les amateurs aux professionnels en photométrie mais aussi en spectroscopie. Il a parcouru le diagramme HR en donnant plein d’exemples : étoiles B et Be, les bêta Cma avec des ondes parcourant leur surface, sigma Sco une binaire de 33 jours, des étoiles Ap avec des compositions chimiques particulières (ex : HR3413 et HD83368), les Mira et étoiles semi-régulières, les W Vir et les Céphéides (les deux ayant des lois linéaires différentes entre la luminosité absolue et le logarithme de la période), les RR Lyrae, les delta Scuti, 29 Cygni, etc...

Cela a fait plaisir de voir que de l’autre côté de la Manche, des gens enthousiastes donnaient l’envie de faire un peu de science dans son jardin... Le Lhires III a aussi était fait pour cela !


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 4999 / 964273

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site De la technique  Suivre la vie du site De la culture   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.4 + AHUNTSIC

Creative Commons License